Auguste dans le pétrole

Invalid Displayed Gallery

Ce jeudi 3 mars exposition d’Olivier Auguste à la Coopérative du Zèbre.

« Catastrophes naturelles, scènes de crime ou de guerre, personnages et portraits, drâmes humanitaires, pornographie ou encore bestaires sont dans ma peinture. Des thèmes récurents dont peut suivre l’évolution au cours des différentes expositions. Les maisons occupent aussi une place dans ce palmares de sujets. Ceux ci sont traités dans la pure tradition de la peinture de classicisme à la figuration critique, il n’est même pas rare de constater que certaines huiles sur bois (souvent confidentielles) une parenté évidente en regard au quatrocento et primitifs Italien. C’est ainsi qu’on voit en 2002 dans l’expo « No sex is sex » à La Modern Art Galerie de Lyon des bruns, des rouges et des verts dans les fonds qui, associés à la carnation des personnages qui font référence aux peintre des 14 et 15ème siècles.

On retrouve cette référence aux maitres anciens transposée dans la figuration narrative jusqu’en 2010 dans « Ma petite imagerie neo-pop-classique post moderne de crise »

Aujourd’hui, mon regard poétique et dramatique sur les images d’actualité est porté par des grisailles et camaïeux comme dans golden fire représentant des puits de pétrole en feu, et qui rend hommage aux couleurs or et violets du Titien.

Mais ces images, souvent cyniques ou cruelles, ne sont pas portées par un expressionisme exacerbé mais en opposition à leurs natures inquiétantes et troublées, elles sont comme exhumées de leur torpeur par un souci du « beau ». Souvent, on trouvera le sujet mis en scène devant une spirale, un vortex (abréviation de : Visualisation objective du retour d’expérience) laissant à qui veut une interprétation contradictoire de la lecture du tableau. »

Olivier Auguste

jeudi 3 mars 18h30 vernissage de l’exposition d’Olivier Auguste Coopérative du Zèbre 22 rue Jean Baptiste Say Lyon 69001