Vilain Creviss’

13335751_1361652817184997_4712636044555493753_n

La sortie d'un nouveau CD cela se fête

Jambalaya ! Jambalaaaayaaaa !!!

  Des bayous de la Louisiane  aux pentes du Bronx il n’y a qu’un pas, ils seront ce samedi à la Coop ..... Un “fais do-do “* melting-pot du fameux "crosse en l'air" que l’on gardera en mémoire . " Fais Dodo",  le soir venu, retrouvez-vous autour de grandes tablées recouvertes de nappe en papier au son du Zydéco. Vilain Creviss ‘ ça danse ça zique, two step, valse, zarico, danses en ligne, mais a aussi en réserve nombre de chansons qui content l’histoire de la France d’Amérique. Entre « boogie français » et ballades acadiennes, le groupe roule le bon temps dans toutes les situations ! Le «Cajun» plus qu’un genre musical, c’est avant tout une culturelle de la vie. Il a bénéficié de nombreux mélange, celle de la Country & Western Music et du Blues, également du Jazz de la Nouvelle Orléans et dans de moindres proportions, celle des Créoles. Le violon, tout comme l’accordéon ou le mélodéon, est incontournable dans la musique «Cajun» qui a été fortement influencée par la «Country Music». Par le suite la guitare «Espagnole», mais aussi le triangle (ti fer), les cuillères ou le frottoir (planche à laver) se sont intégrés dans l’orchestre typique Cajun. Il existait déja celle des créoles noirs, appelée Musique Zarico étymologiquement héritée du français «z’haricots », évocation de la chanson : «Les z’haricots sont pas salés». Dans les années 50 / 60 – la musique dite «Zydéco», pratiquée par les Noirs – avec des apports du rythm’n’blues, et célébré par le grand Clifton Chenier. Vilain Creviss ‘ Un groupe de savoyards qui débordent d’énergie, 7 musiciens qui vont vous étonner. Enfin du cajun et Zidéco toute la nuit avec Babeth : chant principal, guitare, washboard // Fred : violon, mandoline, chant // Jacky : guitares, chan t// Michel : accordéon acadien, guitare, chant // Pierre : basse, mandoline, chant // Sid : batterie, triangle, washboard // Sophie : piano, claviers. Vilain Creviss ‘ Back from Louisiana, ce samedi 11 novembre, à la Coopérative du Zèbre,

ce samedi on danse , on zique, on mange Bayous ? Et on fête l'amour et la paix

Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, on vous préparera un délicieux Jambalaya aux épices venus de la louisianne .... Vous pouvez reserver vos places et vos plats en nous écrivant en MP ou en remplissant le formulaire sur notre site (https://lacooperativeduzebre.weebly.com/contact) en nous donnant votre nom, le nombre de convives et un numéro de contact. Merci Ouverture des portes à 18h00 Concert à 20h00 Jambalaya-comme-a-la-nouvelle-orleans-c-Brent-Hofacker-shutterstock-600x900

Glad

Glad à la coopérative ce vendredi 29 septembre 2017 IMG_0419

"Poète, slameur, guitariste et chanteur, Guillaume Allardi commence sa carrière comme acteur, avant de plaquer les grands plateaux du théâtre public pour la scène musicale alternative. D'abord embarqué avec le groupe METAMEK dont il fut la voix et la plume. il poursuit désormais la route en solitaire sous le nom de GLAD. Mixant le mystique et le politique, mêlant le chant à la parole, Glad livre sa poésie tranchante et sibylline d'une voix tantôt douce, tantôt rageuse, pendant que les fantômes du blues, des démons andalous ou des esprits africains s'échappent tour à tour de la bouche de sa guitare.

Son dernier album LES INVISIBLES est dédié "A tous ceux qui réinventent la vie à l’écart ou à l'ombre des cités. Aux nomades, aux paysans, aux exilés, aux reclus, aux repentis, aux engagés, aux illuminés, aux anonymes et aux invisibles qui peuplent les diagonales du vide, embrassent les causes perdues, campent des zones humides et goûtent le silence des forêts, A ceux qui voyagent, à ceux qui accueillent, à ceux qui apprennent, et à ceux qui luttent."

Rentrée à la Coop

C'est bientôt la rentrée de La Coop Rendez-vous le 7 septembre avec Jérôme Dupré la Tour pour le vernissage de son exposition ME, MYSELF AND I, qui sera accompagné en musique par Stéphane Balmino ! Artophilia et La Coopérative du Zèbre vous invitent au vernissage de l'exposition de peintures, dessins et sérigraphies de Jérôme Dupré la Tour (expo du 7 septembre au 1 octobre). Vernissage à partir de 18h00, suivi d'un concert de Stéphane Balmino. L'exposition rassemblera des autoportaits divers de Jérôme Dupré la Tour ; dessins, peintures, sérigraphies, pyrogravures et terres cuites. Au détour d'un reflet parcellaire de l'artiste sur lui-même, la surprise de se découvrir soi. IMG_0350  

Vilain Creviss ‘

P1020953   Des bayous de la Louisiane ( février 2016 ) , aux pentes du Bronx il n’y a qu’un pas, ils seront ce vendredi à la Coopérative du Zèbre pour un “fais do-do “* que l’on gardera en mémoire . (Les soirées Fais Dodo. Le soir venu, retrouvez-vous autour de grandes tablées recouvertes de nappe en papier au son du Zydéco).  Vilain Creviss ' joue pour la danse (two step, valse, zarico, danses en ligne), mais a aussi en réserve nombre de chansons qui content l'histoire  de la France d'Amérique. Entre "boogie français" et ballades acadiennes, le groupe roule le bon temps dans toutes les situations ! Le «Cajun» plus qu'un genre musical, c'est avant tout une culture,. Il a bénéficié de nombreuses influences : surtout celle de la Country & Western Music et du Blues, également du Jazz de la Nouvelle Orléans et dans de moindres proportions, celle des Créoles. Le violon, tout comme l’accordéon ou le mélodéon, est incontournable dans la musique «Cajun» qui a été fortement influencée par la «Country Music». Par le suite la guitare «Espagnole», mais aussi le triangle (ti fer), les cuillères ou le frottoir (planche à laver) se sont intégrés dans l'orchestre typique Cajun. Il existait déja celle des créoles noirs, appelée Musique Zarico étymologiquement héritée du français «z'haricots », évocation de la chanson : «Les z'haricots sont pas salés». Dans les années 50 / 60 - la musique dite «Zydéco», pratiquée par les Noirs - avec des apports du rythm'n'blues, et célébré par le grand Clifton Chenier. Vilain Creviss '  Un groupe de savoyards qui débordent d'énergie, 7 musiciens qui  vont vous  étonner. Enfin du cajun et Zidéco toute la nuit   avec Babeth : chant principal, guitare, washboard // Fred : violon, mandoline, chant // Jacky : guitares, chan t// Michel : accordéon acadien, guitare, chant // Pierre : basse, mandoline, chant // Sid : batterie, triangle, washboard // Sophie : piano, claviers. Vilain Creviss ' Back from Louisiana,  ce vendredi 24 mars, à la Coopérative du Zèbre, ce soir on danse , on zique et on mange Bayous ? Ouverture des porte 19h Back from Louisiana-r
Jambalaya ! Jambalaaaayaaaa !!!

À ma zone 1 & 2

HD-Affiche-A-ma-Zone Premier concerts à la Coopérative du Zèbre ce vendredi 4 mars , et samedi 5 mars, deux soirées, deux spectacles, À ma zone 1 et À ma zone 2 avec Claudine Lebègue en solo.

GhettoBlaster garantis 

Le vendredi  "A ma Zone rapproché" , un hymne aux banlieues, les bien nommées, et au béton armé dont on dit qu’il n’a pas de racines. Ici, la preuve du contraire est fête. Béton armé, oui, pour la vie. - Troc, frissons, chansons, récits, personnages tonitruants et . Et le samedi  " Un camion dans l’ buffet" , une ode à la liberté, une invitation à l’itinérance, un poids lourd dans la porcelaine du dimanche, affrété de chansons à mordre la ligne blanche.

Détonante et étonnante elle ne mâche pas ses mots

Slam-Musette pour Mélomanes de HLM le sous titre de sa première partie de sa trilogie « A ma Zone « , parue aux éditions La Passe du vent.. "Que tu sois d’Algérie de Bretagne ou de la Petite Ceinture, q uand t’arrive dans une cage à lapin au milieu de rien, t’arrive dans une cage à lapin au milieu de rien. Dans une ville sans passé, dans une ville à venir, t’as rien à préserver, t’as rien à cacher. T’as pas de grenier, ni de meuble à cirer, ni de tombe à arroser, ni d’arbre à couper… t’as que toi à planter » … uncamiondanslanuit Ou extrait  du deuxième tome de la trilogie « A ma Zone », un souffle, une vie qui nous donne envie de la lire ou de venir l’écouter. “  […] Il est interdit de mendier et de troubler de quelque manière que ce soit la tranquillité́ des voyageurs dans le métro sous peine d’amende. Dommage pour tout le monde. Moi, dans le métro, j’ai appris a chanter. C’est ma plus grande école, mes hautes études, mes hauts fourneaux. J’ai appris à viser. J’ai appris ce que donner une chanson veut dire. J’ai appris à recevoir le regard des autres. Et mes voyageurs visiblement, portaient bien leurs noms. Ils voyageaient, on voyageait, tout le monde voyageait. Et tout ça dans un commerce très équitable puisque chacun donnait ou pas ce qu’il pouvait, ce qu’il voulait. Le métro, voilà une école gratuite pour les artistes et d’utilité́ publique. […] »

Bourrés d’idées

Qui de mieux que Michel Kemper pour nous décrire Claudine : "De Lebègue suinte par nature, en sa gouaille, en son énergie, un enthousiasme à la dimension dramatique. Il y a en elle du Jeanson, du Prévert, du Carné. Aujourd’hui avec un peu du Corbusier […] Ceinte d’un accordéon chromatique, cernée de bidons depuis longtemps vides de leur pétrole mais bourrés d’idées, armée de fougue et d’émotion, de quelques samples, la lyonnaise revisite l’Histoire par sa petite fenêtre, fait confession publique. Admirable témoignage, beau spectacle chanté. Qu’on quitte comme on achève un bouquin, mi autobiographie mi ethnographie… Ça fait du bien d’envisager la cité par cette focale-là…, " Nos enchanteurs (« A ma Zone » mars 2010). Que du bonheur .......

Franck

  Vendredi 4 mars et Samedi 5 mars, Claudine Lebègue, deux spectacles, à La Coopérative du Zèbre : 22 rue Jean-Baptiste Say – Lyon 1er : participation libre, Pinchos, tapas y bibines à partir de 19h, restauration possible après ou avant  le spectacle. Réservations vivement conseillées : 06 84 04 44 24 / ou par mail : franck@lezebre.info Facebouc : La Cooperative du Zèbre 

Lady Einstein

Ce jeudi 25 mai à la Coop, Une performance débraillée et jubilatoire, Lady Einstein te kifff, te tripote les entrecôtes,te fais valdinguer au sol et te fais des Love’n kiss pirates. Et comme d’habitude dans une ambiance sympa et festive avec les tapas et pinchos de la Coop    13083301_1728452384036758_5710602380740211572_n
Lady est "Successivement artiste performeuse, chorégraphe, plasticienne, vidéaste, punk et chercheuse en hybridations visuelles, activiste et dyslexique".  Sandrine Salzard s'aventurera depuis toujours hors des dogmes. . En solo, elle "performe",  l'art -contemporain et la musique fusionnent et expose son travail et ses écrits dans de nombreux festivals … Ainsi que dans les lieux dédiés à l’art (la galerie du jour d’Agnès B et le Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, le Palais de Tokyo, La fondation Zadkine pour l’Art contemporain…) Einstein, c'est Antonin Chaumet, il est à l'origine de l'univers sonore du projet Lady Einstein, incarnant un personnage mystérieux, alternant entre le son du saxophone baryton et celui de son synthétiseur. Venant du punk hardcore underground DIY, en passant par le théâtre de rue (Compagnie Les Mauvais Sujets ), il étudie la musique contemporaine, la musique improvisée et les musiques électroniques.
 Ce mélange lui permettra d’intégrer différents projets musicaux, Shoshu (dada rock), Le Zanzibar Hotel (cabaret chansons improbables), Anacharsis Cloots (hard core), La Marmaille (post fanfare), Ordulu (musique improvisée)
 

-“ C’est le commandant EINSTEIN qui vous parle. //// Au nom de tout l’équipage, j’ai l’honneur de vous //// souhaiter la bienvenue à bord du Live 747 en /// Nous sommes actuellement à 8 000 mètres d’altitude //// Descente de croisière dans les abysses ... // Si vous regardez par les hublots à droite de // l’appareil, vous pourrez voir les 2 moteurs en feu. Si // vous allez de l’autre côté de l’appareil, vous verrez // Maintenant, si vous regardez notre hôtesse, elle va // vous chanter des chansons sur des Boum-Boum - // Electronique avec le sax-appeal de son beaudirection d’Hollywood. // à mi-chemin entre Paris et Texas. // Amerrissage non contrôlé ... // les 2 autres moteurs en feu, aussi. // baryton... // Elle va vous libérer l’oxygène. // Passagés futurs victimes des Brigades Blondes // Subversives, nous volons actuellement au dessus // d’un nid de coucou..... ». // « happy-end "

13087606_1729207190627944_39540551037764010_n

   unpeudeson Lady Einstein sing a gift for all the women and specially for Guerrilla-Girls Lady Einstein -Duo post DaDaiste- musique performance Chanson d'Amour pour Artiste Mort

Balmino

À la Coopérative du Bronx deux belles soirées avec Stéphane Balmino, le jeudi 12 mai Underground avec Tribute to Tom Waits - Balmino & Longre et le vendredi 13 mai Balmino en solo.   13178698_1339896139360665_4030553335834794067_n  
Blues chaotiques, tangos déjantés, ballades croonėes, voilà des années qu' accompagné de sa guitare Stéphane Balmino scande les chansons de Tom waits. Muni de ses harmonicas Olivier Longre le rejoint à l'hiver 2015 pour colorer la partie plutôt folk blues du répertoire du grand Tom. Laissons parler une chronique de nos enchanteur.eu des années 2012: “ Pour l’occasion, Balmino porte un chapeau, le même que the boss. « Pourquoi s’attaquer au patron, à l’Everest ? » s’interroge-t-il : « On va se balader dans l’œuvre du maître… » 90 minutes en v.o., en rock sans le rauque d’origine ...... Le voyage sera beau. La voix est celle de Balmino, qui caresse les mots et ne s’y brise pas, qui les interprète comme un acteur endosse un rôle qui lui fait seconde peau, avec l’aisance d’un grand artiste. Dans les vers de Waits, souvent le bourbon bourdonne, rimes chancelantes, musique titubante. Qu’il se teinte rock ou presque folk, le chant du maitre Waits élargit le champ de Balmino, lui donne plus d’ampleur encore, étalonne son talent, même s’il privilégie surtout les instants rock, dans un plaisir jubilatoire et contagieux."
  balmino2  
Un mec plutôt surprenant, comme son aventure avec Emmanuel Meirieu avec la pièce de théâtre Mon traître de Sorj Chalandon dont il en parle ainsi : " Il a commencé uniquement par me faire chanter puis petit à petit m’a amené au texte en intégrant aux parties chantées de vrais moments de jeu. De fil en aiguille je me suis vraiment laissé prendre et je ne le remercierais jamais assez de m’avoir piégé de la sorte !" Ou sa reprise de Nu d’ Allain Leprest en duo avec Fred Augagneur, moment sublime comme on les aime, si rare (https://www.youtube.com/watch?v=fU_B2Xfum_Q).   "Je te regarde me taire / Je t’écoute m’oublier », « J’écris sur mes doutes, j’écris sur mes peines. J’écris sur la roue qui tourne et m’entraîne », « J’ai tiré à tire d’ailes / Elles n’ont pas fait long feu c’est sûr / Les plumes de ton armure »… De quoi installer le personnage, plus tard, il nous chantera peut-être Va comprendre : « T’a fait d’ma valise une maison / De mon instinct une maladie / De mon miroir une punition une prison / De mes sourires une autopsie… " De l'Irlande à l'Italie, de la Jamaïque au Bronx-Rousse, voire même quelques compositions si la météo s'y prête, le voyage est toujours aléatoire mais depuis 20 ans vaut toujours le détour tant le mot clé du répertoire de Balmino est "human life" ...... Sans fausse pudeur, Balmino s'expose, se met à nu, mais ne nous méprenons pas : ses failles sont aussi les nôtres et nous renvoient en poésie à nos urgences, à nos envies ...   Viens partager ces moment de chansons qui dansent , rient , sanglotent ou se serrent les coudes. Viens déguster ces fabuleuses Pinchos et Tapas de l'équipe de la Coop, qui nous laisse toujours un arrière goût de reviens y. Viens partager parce qu'on est si bien quand on partage ..   La Coopérative du Zèbre (22 rue JB Say 69001-le Bronx): Jeudi 12 mai 2016  Underground avec Tribute to Tom Waits -  Balmino & Longre et le vendredi 13 mai Balmino en solo. Ouverture des portes 18 heures Pensez à réserver ! 50 personnes maxi !

Lau Nau & Hervé Boghossian

launau2 - copieJeudi 17 mars à 19h à la Coop
Mais qui se cache derrière Lau Nau, une membre active de la scène free folk finlandaise depuis des années. Aka Laura Naukkarinen qui compose de la musique pour des films, du théâtre, de la danse et des installations sonores. Des textes chantés en finnois? Une voix vagabonde, profonde,  étrange, aérienne et mystérieuse se croise à  des paysages sonores d’une beauté sauvage, aérés et méditatifs, …..
 
Elle compose une musique magnifique, sorte de folk abstrait, à la fois expérimental et lié à une certaine tradition. Et utilise une mosaïque d’instruments (guitare, voix, sampler, jouets, et de nombreux instruments oubliés - comme le jouhhiko, un violon joué sur les genoux avec un archet etc…).
"Chacune de ses chansons pourrait avoir été écrite il y a des milliers d’années de cela, dans une langue aujourd’hui disparue dont le sens échappe mais dont les mots portent toujours en eux la douceur et la chaleur qui les ont vu naître.  Chacune de ses graciles mélodies véhicule sa part de mystère. Elles ont la beauté et la pureté de pétales de fleurs posés sur la neige, le poids du silence et l’épaisseur d’une forêt millénaire" (les oreilles qui bourdonnent). Auteure de quatre albums acclamés bien souvent par les critiques spécialisés. Un brin surréel, elle s’est tissé un univers poétique né des paysages sauvages de sa Finlande natale.
herveboghossian
Elle sera en compagnie d'Hervé Boghossian. Dans certain milieu on appelle cela une pointure, mais les mots toujours des mots ? Folk et acoustique sous le pseudo Harvey Digger, performance électronique bruitiste en tant que Laptop Solo, noise rock au sein du duo Harsh, et je rajoute pour percer le coffre fort, les mots-clés ou hashtag (également mot-dièse1 ou mot-clic2 au Québec), marqueur de métadonnées, couplet-refrain-ruptures-répétition-harmoniques-abstrait-concret-texte-implication-intimité–bourdon-bruit-silence-melodie. Matériel : guitare acoustique / banjo /…
N’hésiter pas vraiment, c’est une chance du calendrier qui nous permet de vous la faire découvrir à portée de regard et de vos grandes oreilles zébrées  ..
Jeudi 17 mars Lau Nau & Hervé Boghossian 19h  Coopérative du Zèbre  22 rue Jean Baptiste Say , entrée libre et galurin,   soupes  nordiques et bien d'autres liquides !  Viende les amoureux !