Melchior Liboà

Melchior Liboà ce jeudi 28 septembre à la Coopérative du Zèbre.

72155e_aa45f2aebb804163bfe0a7b0b99e52db~mv2

La musique de Melchior est une promenade dans un paysage imprégné de souvenirs de voyage, d'humour noir et de réflexion. Son style est enraciné dans une sorte de passion pour les thèmes qui râpent et les sons de guitare vintage, combinant une sensibilité rock and roll, une écriture convaincante et des arrangements envoûtants, posément en dehors des genres habituels.

« La plupart de mes chansons sont écrites sur la route ou dans des hôtels, explique Melchior. Dans le passé, j' écrivais des récits à la troisième personne sur des personnages louches dans des lieux bizarres, mais cette fois-ci j'ai réalisé que j'étais devenu le sujet de mon écriture.»

« On croirait Melchior Liboà échappé d'un boueux bayou avec sa voix tour à tour râpeuse et séduisante, son folk-rock décomplexé et sa guitare lumineuse. Son Cd est une excellente surprise sans la moindre faute de goût...  (Rock & Folk # 382)

   

Rentrée à la Coop

C'est bientôt la rentrée de La Coop Rendez-vous le 7 septembre avec Jérôme Dupré la Tour pour le vernissage de son exposition ME, MYSELF AND I, qui sera accompagné en musique par Stéphane Balmino ! Artophilia et La Coopérative du Zèbre vous invitent au vernissage de l'exposition de peintures, dessins et sérigraphies de Jérôme Dupré la Tour (expo du 7 septembre au 1 octobre). Vernissage à partir de 18h00, suivi d'un concert de Stéphane Balmino. L'exposition rassemblera des autoportaits divers de Jérôme Dupré la Tour ; dessins, peintures, sérigraphies, pyrogravures et terres cuites. Au détour d'un reflet parcellaire de l'artiste sur lui-même, la surprise de se découvrir soi. IMG_0350  

Comme tous les jeudi

ajeudi - copie   Comme tous les jeudi maintenant, pinchos et tapas, Vous vous servez et à la fin vous payez en fonction des piques, assiettes ou plat qu’il y a sur votre table. Le tout à des tarifs plus que sympa. Et n'oubliez pas l'invité surprise, et comme le dit si bien notre ami Bob Columbo, la semaine dernière c'était Djama el Sol et c'était top http://www.djamadelsol.sitew.fr/ bises les amoureux .....

À ma zone 1 & 2

HD-Affiche-A-ma-Zone Premier concerts à la Coopérative du Zèbre ce vendredi 4 mars , et samedi 5 mars, deux soirées, deux spectacles, À ma zone 1 et À ma zone 2 avec Claudine Lebègue en solo.

GhettoBlaster garantis 

Le vendredi  "A ma Zone rapproché" , un hymne aux banlieues, les bien nommées, et au béton armé dont on dit qu’il n’a pas de racines. Ici, la preuve du contraire est fête. Béton armé, oui, pour la vie. - Troc, frissons, chansons, récits, personnages tonitruants et . Et le samedi  " Un camion dans l’ buffet" , une ode à la liberté, une invitation à l’itinérance, un poids lourd dans la porcelaine du dimanche, affrété de chansons à mordre la ligne blanche.

Détonante et étonnante elle ne mâche pas ses mots

Slam-Musette pour Mélomanes de HLM le sous titre de sa première partie de sa trilogie « A ma Zone « , parue aux éditions La Passe du vent.. "Que tu sois d’Algérie de Bretagne ou de la Petite Ceinture, q uand t’arrive dans une cage à lapin au milieu de rien, t’arrive dans une cage à lapin au milieu de rien. Dans une ville sans passé, dans une ville à venir, t’as rien à préserver, t’as rien à cacher. T’as pas de grenier, ni de meuble à cirer, ni de tombe à arroser, ni d’arbre à couper… t’as que toi à planter » … uncamiondanslanuit Ou extrait  du deuxième tome de la trilogie « A ma Zone », un souffle, une vie qui nous donne envie de la lire ou de venir l’écouter. “  […] Il est interdit de mendier et de troubler de quelque manière que ce soit la tranquillité́ des voyageurs dans le métro sous peine d’amende. Dommage pour tout le monde. Moi, dans le métro, j’ai appris a chanter. C’est ma plus grande école, mes hautes études, mes hauts fourneaux. J’ai appris à viser. J’ai appris ce que donner une chanson veut dire. J’ai appris à recevoir le regard des autres. Et mes voyageurs visiblement, portaient bien leurs noms. Ils voyageaient, on voyageait, tout le monde voyageait. Et tout ça dans un commerce très équitable puisque chacun donnait ou pas ce qu’il pouvait, ce qu’il voulait. Le métro, voilà une école gratuite pour les artistes et d’utilité́ publique. […] »

Bourrés d’idées

Qui de mieux que Michel Kemper pour nous décrire Claudine : "De Lebègue suinte par nature, en sa gouaille, en son énergie, un enthousiasme à la dimension dramatique. Il y a en elle du Jeanson, du Prévert, du Carné. Aujourd’hui avec un peu du Corbusier […] Ceinte d’un accordéon chromatique, cernée de bidons depuis longtemps vides de leur pétrole mais bourrés d’idées, armée de fougue et d’émotion, de quelques samples, la lyonnaise revisite l’Histoire par sa petite fenêtre, fait confession publique. Admirable témoignage, beau spectacle chanté. Qu’on quitte comme on achève un bouquin, mi autobiographie mi ethnographie… Ça fait du bien d’envisager la cité par cette focale-là…, " Nos enchanteurs (« A ma Zone » mars 2010). Que du bonheur .......

Franck

  Vendredi 4 mars et Samedi 5 mars, Claudine Lebègue, deux spectacles, à La Coopérative du Zèbre : 22 rue Jean-Baptiste Say – Lyon 1er : participation libre, Pinchos, tapas y bibines à partir de 19h, restauration possible après ou avant  le spectacle. Réservations vivement conseillées : 06 84 04 44 24 / ou par mail : franck@lezebre.info Facebouc : La Cooperative du Zèbre 

Si si c’est possible ?

La Sagrada Familia ne domine pas Lyon du haut de la colline de la Croix-Rousse et les Ramblas ne débouchent pas sur la place des Terreaux. Raison de plus de se préoccupé de Barcelone, une ville ou Ada Colau et d'autres ont peut être réenchanté le domaine de la politique. Et on a tant besoin?   adacolau - capture  

Comment des activistes du scratches de l’occupation

Ont ils réussit à prendre le pouvoir dans une mairie de plus de 1,6 millions d’habitants ! Les scratches sont ces actions radicales menées par Ada Colau et les activistes de la PAH pour dénoncer, un à un, devant leur domicile, les députés “complices” des expulsions immobilières. À l'époque, qui aurait parié qu'Ada Colau allait trouver une majorité sur son nom dans les urnes.

“David contre goliath. Incroyable ce que nous avons réalisé en si peu de temps. Une fois de plus, nous avons montré le pouvoir qu'ont les gens si nous nous unissons par des objectifs communs”, nous dit Ada Colau, deux jours après sa victoire à la mairie de Barcelone. Ce qui ne l’empêche pas le soir même, malgré les multiples sollicitudes, d’être volontaire pour participer au décompte que la fundació arrels (www.arrelsfundacio.org/es/ ) fait chaque année des personnes qui dorment dans les rues de Barcelone.

  si sepuede-cap4  

Si la majorité de la presse française a résumé ces succès municipaux à des victoires de Podemos, ce n'est pourtant pas le cas : ce sont des plateformes citoyennes qui ont remporté ses élections. Organisées sur des principes d'horizontalité, elles sont en lien direct avec les mouvements sociaux. À Barcelone,, c’est 73 assemblées de quartier qui ont été créées pour mener campagne dans la rue. L'avocat Jaume Assens définit ainsi l'un des concepts-clés de la jeune formation : "la confluence". La plateforme, pour former une majorité dans les urnes, applique une méthode boule de neige: agréger du vieux et du neuf, des partis institutionnels comme des mouvements sociaux ou culturels. S'entendre, par-delà les identités politiques des uns et des autres, sur des objectifs concrets, pour "récupérer Barcelone". L’objectif est ambitieux : transformer un mouvement citoyen participatif en une majorité dans les urnes, en utilisant notamment l’internet comme force de frappe. Un véritable débat s’installe sur la toile, dépassant ainsi le cadre institutionnel et laissant la parole à tous.

 

Une primaire citoyenne, est lancé le 12 février 2015

  si se puede2capture  

Pour désigner les candidats et prioriser les mesures programmatiques. Pour participer au vote, il suffit tout simplement de s’inscrire sur le site de « Barcelona en Comú ». Ouverte à l’ensemble des personnes, quelle que soit leur nationalité, résidant dans la commune de Barcelone, âgées de plus de 16 ans, et s’engageant sur la charte éthique. A l’issue de la période des primaires, Ada Colau, seule candidate, est désignée par près de 92% des 4583 votants. Les résultats détaillés des différents votes sont disponibles en ligne. Le programme, lui, part des propositions faites sur le site, mais aussi lors des assemblées de quartier et des groupes de travail ouverts à tous. Parmi les engagements plébiscités, on trouve : la prévention des expulsions pour raisons économiques, la garantie d’un « approvisionnement minimal », le droit à l’alimentation pour les enfants et les adolescents, la construction de logements sociaux, le refus des projets « contraires au bien commun », la municipalisation de l’eau, la tarification sociale des transports en commun. Ces propositions ont été traduites sous forme de contrat municipal.

L'une d'elles est très symbolique : la remise en cause du modèle économique de la ville, basé uniquement sur un tourisme étranger qui amène 16 millions de visiteurs chaque année, destructeur de toute une vie sociale, symbole au combien de Barcelone. Des moyens sont proposés pour stopper cette “monoculture touristique “ qui transforme la ville en parc d’attraction et chasse les foyers modestes de leur quartier : stopper le développement des hôtels de luxe, projet souvent pharaoniques, mais aussi créer une monnaie locale pour relocaliser l’économie. On trouve aussi la piétonnisation d’une partie du centre-ville, la création d’un abonnement aux transports en commun à 50 euros pour toute l’agglomération, la création d’une agence locale de l’énergie pour contrer les grandes compagnies du secteur et développer l’énergie renouvelables. Barcelone en Comú prévoit également de réduire les salaires des élus (2200 euros) et d'éliminer les voitures officielles. Contre les expulsions qui continuent, le projet prévoit de taxer les spéculateurs notamment les banques qui détiennent des logements vides, ainsi que la mise en place d’une nouvelle taxe pour les compagnies d'électricité, pour leur occupation de l'espace public.

 

Ce programme est-il écolo ? Il est "décroissant, mais sans le dire parce que sinon ils vont tous nous tomber dessus " David Llistar.

  si se puede3capture  

Le philosophe Paul B. Preciado, dans un interview sur Médiapart, revient sur le succès des candidatures citoyennes en Espagne. Il fait le lien avec une longue tradition du "communisme libertaire" mêlé d'utopie, vivace en Catalogne. Et l’explique ainsi: “Ce sont des partis politiques nouveaux, qui ne reproduisent pas la structure des professionnels de la politique, qui n'ont ni l'argent, ni les réseaux des partis "installés ". Dans la victoire d'Ada Colau, il y a plusieurs choses qui ont compté, et qui sont assez extraordinaires. D'abord, la mobilisation des classes moyennes appauvries, précarisées par la crise après 2008. Cette politisation est le résultat d'un travail extraordinaire, mené par Ada Colau et la PAH [la plateforme anti-expulsions immobili qui a su élargir cette expérience et sa force de transformation au-delà de ce réseau d’activistes. Avec la PAH, on touche à la question du logement, de l'habitat, de la survie, de la vulnérabilité du corps. La PAH a su organiser la vulnérabilité pour la transformer en action politique. La comparaison est trop forte, mais pour moi, il s'est passé un tout petit peu quelque chose comme les luttes pour les malades du sida dans les années 80. Cela a servi de levier pour repolitiser toute une classe qui traversait une énorme dépression politique. La capture des désirs par le capitalisme néolibéral produit une déprime collective, qui s'exprime sous la forme d'une dépolitisation totale. En inventant des techniques politiques nouvelles, comme le scratche, Ada Colau et d'autres ont réenchanté le domaine de la politique. C'est sans doute ce qu'il y a de plus beau dans leur victoire. Les corps sont sortis dans les rues, et la ville entière a été repolitisée par leur présence."

 

Et, quand est il aujourd’hui !

 

  Ada Colau "Beaucoup ont pensé que nous ne pourrions pas gouverner. Nous l’avons fait. Aucun parti traditionnel, en minorité* comme nous le sommes, ne pourrait gouverner. Si nous y parvenons c’est parce que nous nous appuyons sur les habitants" (en catalan,  la gent ).  Le bilan d’une année de mandat est loin d’être négligeable : actions pour l’emploi et baisse du chômage (certes, dans une conjoncture favorable) ; récupération de 200 logements de la Sareb (la banque en charge de la liquidation des logements expropriés par les banques), pour les reconvertir en logements sociaux ; arrêt de 653 procédures d’expulsion ; sanction à l’encontre des propriétaires de logements touristiques illégaux (696 logements objets de sanctions) ; mise en place de la re-municipalisation des crèches ; aides sociales accrues, la municipalité travaille à une meilleure répartition de l’espace urbain, notamment en faveur des piétons ; la réduction de la vitesse autorisée. Barcelone s’est déclarée « cité refuge » et a triplé les ressources dédiées à l’accueil de réfugiés.

Toutefois, certaines associations représentatives de la population critiquent la lenteur du système administratif municipal. Elles critiquent aussi la gestion de certains dossiers, comme ceux du comportement de la police municipale, de la grève des transports publics ou encore des « manteros » (les vendeurs ambulants).

  Un débat comme on les aime, tapas et convivialité, --Barcelone, d'un projet social au pouvoir municipal-- Montserrat Emperador Badimon, maîtresse de conférence en science politique à l'Université Lyon 2, fera une présentation de l'experience politique qui se joue à Barcelone. Mercredi 7 décembre 20h à la Coopérative du Zèbre (ouverture 18h)  

Franck Bonnéric

  *A Barcelone, la liste Barcelona en Comú (Barcelone en Commun), menée par Ada Colau, était arrivée en tête avec 11 sièges (sur 41) et 25 % des voix. Ada Colau avait été investie, le 13 juin (par 21 voix sur 41), pour un mandat de quatre ans, avec l’appui du PSC (Parti Socialiste Catalan), d’ERC (Esquerra Republicana de Catalunya) et de la Cup (Candidatura d’Unitat Popular). ** Plusieurs organisations ont d’ailleurs participé à ces travaux. On y trouve notamment l’ICV (Iniciativa per Catalunya Verds), EUiA (Esquerra Unida i Alternativa), Process Constituant (Procés Constituent a Catalunya) et Podemos. Ces quatre organisations valideront à posteriori cette charte éthique, qui fut finalement adoptée définitivement le 4 décembre 2014. Ils seront rejoints par le petit parti vert EQUO, portant à cinq le nombre d’organisations politiques soutenant officiellement la démarche. La CUP (Candidatura d’Unitat Popular) qui a participé au début des travaux s’est retiré du processus notamment en raison de la participation d’ICV qui avait déjà fait partie de la majorité municipale, hasard elle obtient des élus qui vont permettre à la liste de prendre la mairie.

Ziné Concert

Ce jeudi 19 mai 2016 19h à la Coopérative du Zèbre, une soirée autour de l'image et du son avec des courts-métrages sonorisés, des improvisations, des clips .... Et comme d’habitude dans une ambiance sympa et festive avec les tapas et pinchos de la Coop   Escapade. Un film de Isabelle Motel-Picard de 2015 sur une musique de Simon Laplace, avec Clément Richard dans le rôle principal. Le film de 7mn sera enrichi d'une improvisation musicale en direct sur un prolongement des images du film. L’histoire d'une fuite, d'une envolée, d'un homme qui court, pour où, pour quoi?       Le Voyage Cosmique(Russie, 1936) un film de Vassili Zouravlev, sur une musique du groupe Nanou Une oeuvre de science-fiction issue du bloc soviétique, projeté pour la première fois en janvier 1936 (ou plus probablement quelques jours avant), le film Космический рейс a connu un vif succès trop rapidement écourté : les conditions drastiques de la surveillance stalinienne ne lui permirent pas la carrière qu'il aurait du vivre, et le voile qui avait été jeté sur ce film ne s'est que très récemment levé. (plus d'info Kosmic   et l'article de Jean-Luc Algisi  ) Transformée par une musique rock atmosphérique jouée en live, ponctuée de slogans situationnistes questionnant notre rapport au voyage et à l'image .......       Tahi  Kraw  Films d'animations surannés, extraits de "GNDRFCK", "Yukio Marionnette" et "Pardon pour la vie", tirés de l'album "Selbstschmerz" sur une musique électronique douce-amère dans univers sombre et éthéré     Ce jeudi 19 mai 2016 19h à la Coopérative du Zèbre, une soirée autour de l'image et du son avec des courts-métrages sonorisés, des improvisations, des clips .... Et comme d’habitude dans une ambiance sympa et festive avec les tapas et pinchos de la Coop    

Movemiento 2

Continuons d’en débattre?

Ce mardi 17 mai 19 h. Projection du reportage photo NuitDeboutLyon puis débat avec Sophie Béroud, (sociologue) Bernard Bouché (Solidaire) et des participant de Nuit Debout Lyon.
Agora, portraits ambiances
Agora, portraits ambiances
La lucidité est la blessure la plus proche du soleil. Elle brûle mais elle éclaire les destins. René Char Un mois après une première intervention revigorante, Sophie Béroud revient le 17 mai à la Coopérative du Zèbre pour un nouveau débat élargi sur la "loi travail" et les mouvements de résistance qu’elle a suscitée. Après une pétition qui a rassemblé plus d’un million de signatures, après plusieurs semaines d’amples manifestations et d’occupations de lycées et de facultés dans toute la France, après l’émergence aussi rapide qu’inattendue de l’occupation des places par Nuit Debout, mais aussi après le retour de la violence d’Etat. Alors que le gouvernement vient de faire passer en force son projet de loi avec le 49,3. Dans Médiapart Théo Roumier, l’un des dix organisateurs de l’appel « On bloque tout ! » qui rassemble désormais 1 500 syndicalistes de plusieurs horizons (CGT, SUD/Solidaires, FSU, CNT, CNT-SO, LAB) et 70 structures syndicales," l’objectif du blocage de l’économie reste un vrai outil de pression dans le rapport de force ». « Si on ne bosse plus, ça s’arrête. Après, il faut continuer à mettre cet objectif en perspective : est-ce que ça se construit avec une grève reconductible, une massification des Nuits debout, des blocages à des points spécifiques ? Est-ce que Nuit debout peut remplir le rôle des assemblées interprofessionnelles des mouvements de 2003 ou de 2010 ? Partons à la recherche de ça, sans rien oublier de l’histoire passée, sans rien calquer ?" Il est toujours nécessaire de débattre des nouvelles promesses démocratiques que porte la mobilisation. L’espoir de balayer nos désillusions récentes et d’inventer un retour de l’individu et du collectif ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas ! Pour ces raisons et bien d’autres, retrouvons-nous pour discuter et échanger collectivement dans un cadre plus réduit que les places ou les rassemblements. nuitdebouttoulouse Mardi 17 mai à La Coopérative du Zèbre (22 rue Jean-Baptiste Say, Lyon 1er) à partir de 19 h. Projection du reportage photo NuitDeboutLyon, puis débat avec Sophie Béroud, maître de conférences en science politique à l’Université Lumière-Lyon 2, spécialiste en sociologie du syndicalisme et des mouvements sociaux en France et en Espagne, Bernard Bouché (Solidaire) et des participant de Nuit Debout Lyon. Et comme d'habitude dans une ambiance sympa et festive avec les tapas et pinchos de la Coop  
40 Mars Place Guichard
40 Mars Place Guichard
Un superbe reportage photo en continu, sur les Nuits Debouts Lyonnaises  NuitDeboutLyon  

Movemiento

Mouvements contre la loi travail : de nouveaux espoirs ?

La Coopérative du Zèbre et le journal lezebre.info vous invitent  à débattre ce mardi 12 avril 19 h, et accueillera Sophie Béroud sociologue.   révolté - capture  
La Sagrada Familia ne domine pas Lyon et les Ramblas ne débouchent pas sur la place de la République à Paris. Et pourtant, après plusieurs semaines d'amples manifestations et d'occupations de lycées et de facultés dans toute la France, après les hésitations et débordements de certains syndicats, après les concessions minimales du gouvernement et le retour d'une violence d'Etat, de nouvelles formes de protestation apparaissent qui dépassent la seule opposition à la loi El Khomri et esquissent de nouvelles promesses démocratiques. Dans nos têtes surgissent de nouvelles interrogations et de nouveaux espoirs de balayer nos désillusions récentes, nos craintes d'un futur apocalyptique où l'extrême droite régnerait en maitre, d'inventer un retour de l'individu et du collectif. Pour ces raisons et bien d'autres, retrouvons nous pour discuter et échanger collectivement dans un cadre plus réduit que les places ou rassemblements.   C'est pour cela que la Coopérative du Zèbre (22 rue Jean-Baptiste Say, Lyon 1er) et le journal lezebre.info vous invitent ce mardi 12 avril à partir de 19 h. La Coopérative accueillera Sophie Béroud, maître de conférences en science politique à l’Université Lumière-Lyon 2, spécialiste en sociologie du syndicalisme et des mouvements sociaux en France et en Espagne. si-se-puede, à mardi
  Quelques liens pour enrichir le débat, parmi tant d'autres Sophie Béroud revient pour Mediapart sur la loi et ses conséquences dans le monde syndical. https://www.mediapart.fr/journal/france/190216/sophie-beroud-le-programme-du-medef-est-applique   TvDebout en direct de la place de la république. #38ma     Nicolas Framont "Les participants de ‘Nuit debout’ veulent repenser le système politique dans son ensemble" , sociologue : http://www.lesinrocks.com/2016/04/09/actualite/participants-de-nuit-debout-veulent-repenser-systeme-politique-ensemble-11818478/   Philippe Corcuff un renouveau libertaire (les inrocks) un renouveau libertaire1 un renouveau libertaire2 un renouveau libertaire3 un renouveau libertaire4   Nuit Debout lance une radio et une télévision en ligne pour «réinvestir les médias traditionnels» https://francais.rt.com/france/18752-apres-nuit-debout-radio-debout   La manifestation contre la loi El Khomri à Paris en images sur le nouveau site du collectif item. http://www.collectifitem.com/item-blog/2016/4/9/manifestation-contre-la-loi-travail-paris-le-9-avril-2016 mouvement nuit debout de lyon https://blogs.mediapart.fr/perrine-guerin/blog/100416/nuit-debout-lyon-enfin?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-66  https://rebellyon.info/Un-retour-personnel-sur-la-premiere-Nuit-16151

Music & Pintxos

baghera en concert-r   Ce jeudi 24 mars à partir de 18h30 soirée Music & pintxos Les pinchos et tapas seront servies au pique comme la bas, on innove dans le coopératif ? Cela risque de swinguer à la Coop .... Avec le groupe Bagheera, une guitare et une voix, un duo qui nous entraîne dans une ballade en reprises, dans un univers rock folk et blues...