Jambalaya ! Jambalaaaayaaaa !!!

13335751_1361652817184997_4712636044555493753_nSuperbe soirée hier au soir, musique (Vilain Creviss‘), cuisine, et guinche au final? Pour continuer la fête une nouvelle rubrique de Pepe Zèbro, la recette de la Jambalaya et un zeste de Montalban .

Jambalaya de poulet, crevettes et chorizo

ingrédients_ 4 cuisses de poulet entières • 15-20 crevettes • 300g de chorizo bien épicé et maigre • 1 oignon • 2 poivrons vert • 4 branches de céleri • 4 feuilles de laurier • 4 branches de thym • 6 gousses d’ail • 1-2 petits piments rouges • 400g de tomates concassées • 1,5 litre de bouillon de volaille • 700g de riz long • sel & poivre • Macis : 4 g Pistils de safran : 3 g piment de cayenne • huile d’olive • persil frisé

Couper les cuisses du poulet au niveau de l’articulation pour obtenir 8 morceaux de poulet (attention il s’agit d’une opération chirurgicale délicate, sang froid et concentration sont nécessaire, une séance de Qi Gong peut être bienvenue, ). Assaisonner les morceaux de poulet avec le sel & le poivre, et un peu de piment de Cayenne ou piment d’Espelette.
Dans une grande poêle (wok c’est mode!) faire revenir séparement les morceaux de poulet, les crevettes décortiquées puis saisir vivement le chorizo coupé en rondelles dans l’huile d’olive, l’ensemble doit être doré, réserver..

Dans une poêle à paella*, et oui le jambalaya ressemble étrangement à une paella faire dorer dans un peu d’huile, l’oignon, et le céleri coupé en rondelles, ajouter le riz et remuer jusqu’à ce que les grains soient translucides (le laisser cuire jusqu’à ce qu’il perde sa couleur opaque ou nacre et devienne un peu transparent !!! ) Le plus difficile, comme le disait si bien Lao Tseu « tellement translucide que ta casserole parait vide  » .

risotto_04Incorporer le poulet, les crevettes, le chorizo, les poivrons épépinés et coupés en morceaux ( un plus,  les grillés au four et enlever la peau), les tomates concassées, le concentré de tomate, le thym, le safran, le bouillon de volaille ( Une carcasse de votre poulet, des légumes, quelques herbes … si vous disposez d’un peu moins d’une heure), saler & poivrer avec 2 pincée de poivre de Cayenne finaliser avec 6 pincée(s) de Piment d’Espelette. Attention le riz, qui est une bête sournoise et déteste être délaissé, il en profite parfois pour attacher et brûler !!! Gouter et rectifier l’assaisonnement.

Éteindre le feu et ajouter une poignée de feuilles de persil frisé, déguster, c’est prêt!

Fais dodo pendant que pop et mom ça va au bal… laisse les bons temps rouler man ….musica ?

* Le mot peut aussi provenir de l’arabe بقايا العرب (baqaella) qui signifie les restes.

 

 

rose d'alexandriePour vous laisser en appétit, un extrait de Manuel Vazquez Montalban dans La Rosa de Alejandría (La rose d’Alexandrie. À la question, sur les raisons de l’attachement parfois démesuré que montre son héros Pepe Carvalho pour la cuisine. Montalbán répond/ “ nul écrivain ne saurait être tenu pour tout à fait responsable de la conduite de ses personnages ! Selon lui, la cuisine est une métaphore de la culture : « Manger, c’est tuer et ingurgiter un être qui a été vivant (…). Si nous dévorions l’animal mort ou la laitue arrachée tels quels, d’aucuns diraient que nous sommes sauvages. Mais si nous faisons mariner la bête en vue de l’accommoder plus tard avec des herbes de Provence et un verre de vin vieux, alors nous avons mis en œuvre une délicate opération culturelle ! “

 

Le riz au Sardine
Videz les sardines en les laissant entières. Ecaillez, rincez et séchez-les. Equeutez et lavez les épinards. Hachez-les grossièrement au couteau. Pelez et émincez les gousses d’ail. Coupez en deux et épépinez et détaillez la tomate en petits cubes. Coupez en deux, épépinez et coupez en dés réguliers le poivron. Chauffez l’huile dans une grande poêle (à paella), mettez-y l’ail et le piment à frire. Réservez-les. Saisissez les sardines 2 min de chaque côté dans cette huile aromatisée. Réservez. Remplacez-les par la tomate. Hachez le piment. Ajoutez-le dans la poêle ainsi que le poivron et l’ail. Versez le riz, remuez jusqu’à ce qu’il devienne translucide. Salez et poivrez. Ajoutez les épinards. Arrosez d’1/2 litre d’eau bouillante, attendez la reprise de l’ébullition, couvrez d’un papier sulfurisé et laissez cuire à feu doux (ou four)  20 à 25 mn (selon la qualité du riz). Cinq  mn avant la fin de la cuisson, posez délicatement les sardines sur le riz.

Les recettes de Pepe Zébro

Musica …….